WWW.DISSERTATION.XLIBX.INFO
FREE ELECTRONIC LIBRARY - Dissertations, online materials
 
<< HOME
CONTACTS



Pages:   || 2 | 3 |

«La grandeur d'un métier est peut-être avant tout, d'unir les Hommes. Il n'est qu'un luxe véritable et c'est celui des Relations Humaines. En ...»

-- [ Page 1 ] --

LA SOLITUDE DE L’HOMME MODERNE, UN PROBLÈME

PHILOSOPHIQUE

Conf.univ.dr. IULIANA PAŞTIN,

Universitatea Creştină „Dimitrie Cantemir’’

"La grandeur d'un métier est peut-être avant tout, d'unir les Hommes.

Il n'est qu'un luxe véritable et c'est celui des Relations Humaines.

En travaillant pour les seuls biens matériels,

nous bâtissons nous-mêmes notre prison, avec notre monnaie de cendre qui ne procure rien qui vaille de vivre."

Antoine de Saint Exupéry Abstract: Loneliness or isolation, although with different meanings, are used most often with a negative connotation that we proposed to explain in this article.

Some use has established reserve the term "isolation" rather than the hardware alone, and the painful awareness of the absence of others. The term "solitude", meanwhile, refers to the metaphysical situation and the positive experience of this state of affairs.

In a world where distances are reduced and where there are powerful means of communication there is a feeling of solitude very strong and quite widespread, which leads the philosopher to ask questions about the nature of contemporary society and the man that is characteristic of that society. The loneliness is revealed in this sense a current theme of the social and political philosophy.

Key words: lonliness, isolation, philosophy, society, world, communication.

Qu’est-ce que la solitude?

Le champ sémantique de la solitude comporte d'abord deux termes principaux, et cela dans la plupart des langues: solitude et isolement. On constate que la plupart du temps on les emploie comme des synonymes car rien dans leur origine linguistique comme dans leur emploi actuel ne permet de les distinguer nettement. Pourtant, il est nécessaire de les différencier, pour exprimer des aspects objectivement différents de la solitude.

Ainsi ne peut-on pas identifier le fait de l'absence matérielle d'autrui autour de soi avec le sentiment intérieur d'être seul (éventuellement même au milieu d’une foule): "Je suis seul’’ ne signifie pas la même chose que "Je me sens seul”.

D'autre part, il faut distinguer la solitude irréductible qui est la compagne de toute personne, de la manière dont ce fait métaphysique est vécu.

Un certain usage s’est établi de réserver le terme "isolement" plutôt à la solitude matérielle, ainsi que la conscience douloureuse de l'absence d’autrui. Le terme de "solitude", quant à lui, désigne la situation métaphysique et le vécu positif de cet état de chose.

Autour de ces deux termes se groupent aussi d'autres mots, comme: abandon, délaissement, déréliction, exil, qui semblent exprimer un paroxysme de l'isolement.

D'autres désignent plutôt l'origine de la solitude et de l'isolement: séparation, distance, écart, absence, éloignement. A partir de ces explications on pourrait éviter la confusion car on ne prétend pas révéler un prétendu sens absolu de ces termes.

L’homme moderne vit en surface de lui-même, de plus en plus délibérément, comme dans une fuite en avant. Il prône des idéaux extérieurs, des comportements superficiels ou narcissiques, une existence dénuée de sens profond, où le factice devient souverain, où le temps n’est plus vécu qu’au présent, mais en aliénation au passé ou au futur, où le dernier gadget à la mode devient idole. Sa santé, elle-même, malgré les prodigieuses avancées de la médecine, se détériore, au plan moral et psychologique en tout cas, puisqu’apparaissent de nouveaux troubles générés par l’évolution d’une société fébrile et craintive, toujours plus individualiste et angoissée. Autrement dit, le déclin du sens de l’existence, la confusion intérieure, le manque de confiance en autrui et en soimême, la perte du respect de la vie et de la personne humaine engendrent des maux de tout genre que la meilleure médecine aurait bien du mal à soigner efficacement.

L’homme moderne qui fonde son existence sur la recherche, lucide ou non, d’un intérêt individuel, égocentrique, est atteint d’une espèce de «syndrome d’irréalité», lequel n’a jamais été décrit par la psychiatrie moderne, mais dont les effets sont redoutables, déprimants, voire destructeurs pour la santé.

L’homme moderne, de plus en plus, fait de sa vie un but en soi, et son existence devient égocentrique, fermée sur elle-même. D’où une perte de tous repères, un affaiblissement du sens de la vérité et du sens de l’homme, une tendance à la solitude.

Ainsi, l’homme moderne devient-il beaucoup plus vulnérable, plus fragile qu’il ne l’était il y a quelques années. Cette considération ne vise pas que la santé physique mais également psychique. Mère Térésa disait: "La plus grande des pauvretés, c'est de n'exister pour personne".

Autour de nous, de nombreuses personnes se plaignent de plus en plus du mal d’être, d’épuisement, de l’incapacité à communiquer avec autrui. L’origine de ce malaise vient que nous nous reposons pour résoudre nos difficultés sur nos propres forces.

Comme si on pouvait à soi seul, faire face à l’immensité de sa tâche.

Nous vivons dans un monde moderne de plus en plus artificiel où l’homme a été transformé en machine à gagner de l’argent pour assouvir de faux besoins, pour de fausses joies. L’homme se laisse avoir par ce qu’il possède alors que son premier besoin est d’être estimé et reconnu.





Nous assistons à une sorte de démoralisation généralisée, source de beaucoup de désarroi et de souffrances, une crise sociale due au vide de sens, à la perte des valeurs et à la morosité générale. Tout le monde s’accorde à reconnaître qu’il existe un «déficit de sens».

Ils sont de plus en plus nombreux ceux qui sont sans avenir professionnel, ceux qui sont marqués par la solitude et le mal de vivre, ceux qui voient leur couple se briser, ceux qui vont se noyer dans des paradis artificiels. Il y a donc un grand danger, celui de l’isolement et de la solitude. On annonçait le règne de l’athéisme, mais c’est la prolifération des sectes qui est venue ainsi que les groupements d’inspiration ésotérique, les pratiques orientales, ou le recours à l’astrologie et aux jeux d’argent.

L’homme moderne ne pourra s’en sortir qu’en retrouvant ses véritables racines: les valeurs qui ont fondé notre société depuis 2000 ans. Ces valeurs cautionnaient, assuraient la cohérence d’une société et régulaient son fonctionnement.

Malheureusement, elles ne sont plus transmises aux jeunes générations. Cette interruption de la transmission des grandes valeurs humaines est le plus grand drame de notre civilisation.

Nous sommes devenus des individualistes mais nous le vivons comme une faiblesse.

Dans notre société, est donc considéré comme suspect tout individu qui s’abstient des autres. Voila pourquoi on distingue solitude et isolement. La première est de l’ordre du consentement mais pas le second. Selon le philosophe Alain11 «L’homme isolé est un homme vaincu». On pense que l’homme isolé n’a pas su s’imposer aux autres et forcer leur désir. Il peut être responsable de son isolement, s’il s’abandonne à l’impuissance à séduire l’autre. Le solitaire, au contraire, désire la sociabilité et cherche à séduire grâce à son autonomie qui le rend original. L’étape de la désintégration absolue intervient quand personne ne sait que vous êtes seul.

Dans les couples, s’il y a des pathologies c’est parce que chacune des identités a renoncé à s’auto-affirmer et a accepté les compromis. On choisit d’intégrer le fantasme de l’autre. Pour cette raison, on rencontre plus vite la solitude lorsqu’on est deux que lorsqu’on est seul. A la source de la solitude, il y a un problème aigu d’incommunicabilité des émotions. Dans les études de spécialité on évoque également la solitude du philosophe. Pour le philosophe, la solitude est orgueil. Il pense: «je suis l’unique, je vais reconstruire le monde[...] Je vais édifier des systèmes de pensée et ces systèmes vont réduire le monde. Ils vont le réduire à ce que j’en pense...». Accepter la solitude et la cultiver peut être perçu comme une pathologie, une anormalité. Mais celui qui cultive la solitude rejette un monde où les hommes ne sont jamais souverains mais toujours asservis.

L’homme délibérément solitaire est donc plus libre que les autres prisonniers par la massification croissante de nos sociétés.

Dans les dictionnaires on ne trouve pas le mot solitude parce que dans notre culture, la solitude est plutôt connotée de manière esthétique comme une situation de poète. La solitude fascine quand elle est celle du saint mais fait très peur s’il s’agit de celle de l’homme de la rue. Il y a donc une solitude qui est synonyme de plénitude et une autre qui est synonyme de vacuité. Certains hommes ont peur de la solitude parce qu’ils sont «fâchés» avec eux-mêmes. Ils culpabilisent d’être seuls, ils pensent que personne ne les aime parce qu’ils ne sont pas aimables. Ils sont insupportables à eux-mêmes et se croient insupportables aux autres. Certains pensent que c’est la religion judéo-chrétienne qui dévalue la solitude. Mais il faut aussi évoquer Voltaire qui faisait de Rousseau un «méchant» parce que ce dernier aimait vivre en ermite. La solitude pour les chrétiens est mauvaise car elle renvoie à celle de Caïn lequel est honni dans notre tradition. Donc si l’on est solitaire c’est que, comme Caïn, on a commis la faute. Dans Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche2 l’homme est fâché avec lui-même parce qu’il a tué dieu et donc cette altérité qui pouvait lui donner le sens de lui-même. Seul, il se retrouve devant son propre vide. Nietzsche invite pourtant l’homme à s’améliorer en disant: «Deviens ce que tu es» Inviter l’homme à devenir ce qu’il est au prix de la solitude c’est lui faire subir une possible agression.

A première vue, il ne semble pas que la solitude soit un problème philosophique qui puisse particulièrement intéresser la philosophie. D'ailleurs, dans aucun des dictionnaires ou encyclopédies philosophiques actuellement accessibles ne figure une rubrique consacrée à ce thème. La solitude semble relever plutôt d'autres disciplines, telles que la psychologie voire la psychiatrie. A y regarder de plus près, le phénomène de la solitude, s'il n’est pas un problème philosophique de base, n'en pose pas moins de problème à la philosophie, ou plus précisément, la philosophie se voit contrainte d'engager un certain nombre de réflexions importantes.

Ainsi, le fait que dans un monde où les distances se sont diminuées et où existent des moyens de communication puissants il existe un sentiment de solitude très fort et assez généralisé, ce qui amène le philosophe à se poser des questions sur la nature de la 1 Alain (Emile Chartier), (1925,) Propos sur le bonheur, (ed. augmentée en 1928).

2 Nietzsche, (1958), Ainsi parlait Zarathoustra, Union Générale d’Editions, Paris.

société actuelle et sur l'homme qui est caractéristique de cette société. La solitude se révèle en ce sens un thème actuel de la philosophie sociale et politique.

D'autre part, il faut se demander de façon générale quelle est la nature de l'homme pour que celui-ci puisse éprouver le sentiment de solitude. Et il faut en plus poser la question de savoir si cette solitude n'est pour l'homme qu'un incident fâcheux mais passager ou si elle est peut-être bien un trait essentiel de son être.

Enfin, si la philosophie ne se contente pas d'être une entreprise purement théorique et critique, mais se veut, d'après l'idéal classique, un apprentissage pratique d’une sagesse vécue, elle doit réfléchir pour savoir quelle est dans l'art de vivre qu'elle propose aux hommes la place et le bon usage de la solitude.

Il y a par conséquent trois questions qui surgissent en philosophie à propos de la solitude: le problème socio - politique, métaphysique ou plus précisément anthropologique, et enfin l’aspect pratique.

Mais avant de les aborder, la philosophie ne doit pas manquer de faire, ne fait-ce que brièvement, son travail de clarification des termes.

Solitude et société Y a-t-il davantage de solitude dans la société actuelle que dans celle d'autrefois? Il n’est guère possible de comparer sous cet aspect des époques et des sociétés, déjà parce qu'on dispose de plus de données précises sur les plus récentes.

Quoi qu'il en soit, il est sûr qu’il y a de nos jours une conscience plus vive de la solitude, une sensibilité plus aigue et une souffrance plus grande. Des enquêtes sociologiques établissent par ailleurs la réalité sombre de la solitude ou plutôt des

solitudes dans notre société. Or, ce constat pose à la philosophie une double question:

Qu’est-ce donc cette société, pour que les hommes s'y sentent tellement seuls? Et une autre question serait: Quelle image et quelle idée de l'homme est véhiculée par cette société dans laquelle les hommes se sentent si seuls?

Une rapide analyse de la société occidentale montre que dans sa structure il y a plus d’un élément qui est susceptible d'engendrer la solitude. Cette société est sans doute qualifiée de la façon la plus adéquate par le terme de société industrielle. Par là on désigne non seulement son mode de production économique, mais on veut dire.plus généralement qu’elle se caractérise par la domination de l’économie sur la politique et la culture.

La société industrielle a été cause de solitude du simple fait déjà qu'elle a restructuré la société rurale en rompant les liens ancestraux entre les gens: de grandes masses de paysans ont quitté la campagne et se sont retrouvés dans l'anonymat des villes et des usines. Toute une culture rurale avec ses valeurs, croyances et habitudes sociales a ainsi disparu. Ce déracinement se voit encore accentué, ou mieux, reproduit toujours de nouveau, par la mobilité professionnelle qui empêche la réinsertion sociale et culturelle.

La société industrielle, en tant que société de masse, urbanisée et mobile, crée ainsi spontanément des "populations à haut risque de solitude". Selon J.F.Six3 il y a quelques

critères qui justifient l’existence de la solitude dans certains milieux sociaux tels que:



Pages:   || 2 | 3 |


Similar works:

«Ideas and considerations for detailed design and naming for Ōtautahi North Western Cluster of Schools A Ngāi Tūāhuriri Perspective An Example of Modern Māori Learning Environments and associated Cultural Identifiers Te Whare Maahunui Tuahiwi Marae Home of Ngāi Tūāhuriri Mana Whenua 1 Wednesday, 14 October 2015 Table of Contents Whāinga / Aim Kaupapa rapunga whakaaro / Philosophy Mana Whenua / Te Ngāi Tūāhuriri Te Ngāi Tūāhuriri/ Mana Whenua Ngāi Tahu Whānui and Te Rūnanga o...»

«The Significance of Religious Experience Howard Wettstein University of California, Riverside Crimes and Misdemeanors, Woody Allen: His kind of faith is a gift. It’s like an ear for music or the talent to draw. I. Introduction: Proofs, Old and New Occasionally one meets or reads about people who were, as we say, born at the wrong time or place. Their gifts, tendencies, and ways, awkward in the context of their lives, would have seemed natural at some other time or place. The classical proofs...»

«ASSESSMENT OF MITOCHONDRIAL STRESSORS ON CELLULAR BIOENERGETICS by BLAKE R. ZELICKSON VICTOR M. DARLEY-USMAR, COMMITTEE CHAIR JOHN C. CHATHAM YABING CHEN LOUIS J. DELL’ITALIA AIMEE LANDAR C. ROGER WHITE A DISSERTATION Submitted to the graduate faculty of The University of Alabama at Birmingham, in partial fulfillment of the requirements for the degree of Doctor of Philosophy BIRMINGHAM, ALABAMA 2011 ASSESSMENT OF MITOCHONDRIAL STRESSORS ON CELLULAR BIOENERGETICS BLAKE R. ZELICKSON MOLECULAR...»

«Loughborough University Institutional Repository Manufacturing systems interoperability in dynamic change environments This item was submitted to Loughborough University's Institutional Repository by the/an author.Additional Information: • A Doctoral Thesis. Submitted in partial fullment of the requirements for the award of Doctor of Philosophy of Loughborough University. https://dspace.lboro.ac.uk/2134/13174 Metadata Record: c Neil Hastilow Publisher: Please cite the published version. This...»

«Making Room: The Geography of Rooming House Regulation in Toronto. by Lisa Marie Freeman A thesis submitted in conformity with the requirements for the degree of Doctor of Philosophy Department of Geography University of Toronto © Copyright by Lisa Marie Freeman 2013 Making Room: The Geography of Rooming House Regulation in Toronto Lisa Marie Freeman Doctor of Philosophy Department of Geography University of Toronto 2013 Abstract This dissertation addresses the contemporary moment of the...»

«Loughborough University Institutional Repository Chemical kinetics modelling study on fuel autoignition in internal combustion engines This item was submitted to Loughborough University's Institutional Repository by the/an author.Additional Information: • A Doctoral Thesis. Submitted in partial fulllment of the requirements for the award of Doctor of Philosophy of Loughborough University. https://dspace.lboro.ac.uk/2134/6533 Metadata Record: c Zhen Liu Publisher: Please cite the published...»

«Exploring learning experiences and outcomes among cardiologists participating in a web conference workshop series. A thesis Presented to The Faculty of Education University of Ottawa In partial Fulfillment of the Requirements for the Degree of Doctor of Philosophy by Carolyn E. Pullen October 9th, 2012 © Carolyn Pullen, Ottawa, Canada, 2012 EXPLORING PRACTICE CHANGE Abstract Opportunities for supporting physician continuing professional development (CPD) may exist through careful instructional...»

«EXPERIMENTAL CHARACTERIZATION AND MULTIDISCIPLINARY CONCEPTUAL DESIGN OPTIMIZATION OF A BENDABLE LOAD STIFFENED UNMANNED AIR VEHICLE WING By VIJAY NARAYAN JAGDALE A DISSERTATION PRESENTED TO THE GRADUATE SCHOOL OF THE UNIVERSITY OF FLORIDA IN PARTIAL FULFILLMENT OF THE REQUIREMENTS FOR THE DEGREE OF DOCTOR OF PHILOSOPHY UNIVERSITY OF FLORIDA 2010 1 © 2010 Vijay Narayan Jagdale 2 To my idol and inspiring father, Late Narayan L Jagdale; my caring mother, Kaushalya N. Jagdale; my loving wife,...»

«kwb.45-variantology_inhalt_neu:kwb.31-variantology_end_5.0 19.02.10 14:12 Seite 215 david link Scrambling T-R-U-T-H Rotating Letters as a Material Form of Thought “Know that the secrets of God and the objects of His science, the subtle realities and the dense realities, the things of above and the things from below, belong to two categories: there are numbers and there are letters. The secrets of the letters are in the numbers, and the epiphanies of the numbers are in the letters. The numbers...»

«QUASARS, CARBON, AND SUPERNOVAE: EXPLORING THE DISTRIBUTION OF ELEMENTS IN AN EXPANDING UNIVERSE by Shailendra Kumar Vikas Bachelor of Technology, Indian Institute of Technology, Kharagpur, 2001 Master of Science, University of Pittsburgh, 2007 Submitted to the Graduate Faculty of the Department of Physics and Astronomy in partial fulfillment of the requirements for the degree of Doctor of Philosophy University of Pittsburgh 2013 UNIVERSITY OF PITTSBURGH DEPARTMENT OF PHYSICS AND ASTRONOMY...»

«ALGORITHMS AND METHODOLOGY TO DESIGN ASYNCHRONOUS CIRCUITS USING SYNCHRONOUS CAD TOOLS AND FLOWS by Vikas S. Vij A dissertation submitted to the faculty of The University of Utah in partial fulfillment of the requirements for the degree of Doctor of Philosophy Department of Electrical and Computer Engineering The University of Utah December 2013 Copyright c Vikas S. Vij 2013 All Rights Reserved The University of Utah Graduate School STATEMENT OF DISSERTATION APPROVAL Vikas S. Vij This...»

«Humanity at the Turning Point: Rethinking Nature, Culture and Freedom (Sonja Servomaa, editor). Helsinki, Finland: Renvall Institute for Area and Cultural Studies, 2006.Beyond Tolerance: Globalization, Freedom, and Religious Pluralism Douglas W. Shrader1 Distinguished Teaching Professor & Chair of Philosophy SUNY Oneonta Oneonta, NY Abstract: If “Globalization” is to mean something other than imposing a single set of uniform, unexamined, and unchallengeable ideas on the entire human race,...»





 
<<  HOME   |    CONTACTS
2016 www.dissertation.xlibx.info - Dissertations, online materials

Materials of this site are available for review, all rights belong to their respective owners.
If you do not agree with the fact that your material is placed on this site, please, email us, we will within 1-2 business days delete him.